L’art de la reconversion !

Brève
06/12/2017

Casale Mont Ferrate en Italie, cette petite ville du Piémont, où l'entreprise Eternit, spécialisée dans les matériaux de construction en amiante, avait son plus grand établissement, a vu 1 800 personnes mourir de maladies liées à l'amiante.

Mais la plus haute juridiction italienne a annulé la condamnation à 18 ans de prison de l’industriel Stephan Schmidheiny, jugé responsable de toutes ces morts. Oui, une «honte», comme le criaient les familles des victimes.

Et cela d'autant plus que ce patron d’Eternit, Schmidheiny s'est reconverti auprès de l’ONU en paladin de l’écologie et du développement durable.